Un Quebecois et une Francaise: un bon match? (ENTREVUE)

Un Quebecois et une Francaise: un bon match? (ENTREVUE)

Apres Chair Interdite, l’auteure franco-belge Diane Ducret revient avec une comedie dont le titre doit interpeller les lecteurs d’ici : L’homme ideal existe.

Il semble quebecois. L’histoire : une Parisienne rencontre un Quebecois et decide de le suivre dans le pays ou elle vit un veritable choc culturel, sur fond de reflexion sur les sentiments. Car l’ecrivaine a enormement de trucs a penser sur les relations amoureuses, surtout entre la France et le Quebec. Entretien.

C’est quoi le cliche de l’homme quebecois, en France ?

On se le represente comme fort, proche d’la nature, avec des valeurs simples, une beaute plus naturelle – plus viril que ce qu’on est en mesure de voir a Paris pourquoi pas. Ce n’est jamais un cliche negatif, plutot un fantasme. C’est flatteur tel representation : on a une jolie image des Quebecois, tel un graal perdu chez nous. Pour le physique de mon personnage masculin, j’ai imagine Roch Voisine ! Notre mec qui chante l’amour, sans l’aspect macho ou le temperament latin. Je a au milieu des cliches, mais c’’est la Francaise qui est ridicule a la fin, nullement le Quebecois. Ce livre, c’est une declaration d’amour au Quebec.

Pourquoi avoir choisi de traiter le sujet de la seduction ?

Il n’y a jamais eu autant de celibataires dans l’Histoire qu’aujourd’hui en Occident, ce n’est pas un phenomene banal ! On a tort de le juger indigne d’interet, c’est une question interessante a traiter. …