Il faudra arreter d’attendre et foncer si on reste pret, jamais quand tout est parfait

Il faudra arreter d’attendre et foncer si on reste pret, jamais quand tout est parfait

Vous devez arreter d’attendre le bon moment, la belle personne, la solide opportunite, l’occasion, la solide initiative.

Si on a un style qui nous anime, qui nous vais garder eveille la nuit, qui occupe nos pensees le jour, il faudra y aller, c’est tout.

On vit dans une epoque ou tout va tellement vite que ca n’a plus aucun sens d’attendre que l’ensemble des conditions soient reunies pour lancer votre projet ou concretiser une option. Ca ne veut pas penser qu’il faut foncer au tas n’importe De quelle fai§on. Mais il convient arreter de peaufiner, de reporter, de revenir sur les derniers details cent fois. On doit arreter de croire que nos choses doivent etre parfaites pour se mettre en place tel on l’espere.

Deux deceptions et autant d’enseignements

Exemple concret 06 un. Cette annee, j’ai lance un guide de Los Angeles en famille a telecharger en PDF. Il allait de pair avec 1 projet d’accompagnement de week-end en Californie. J’ai peaufine notre guide pendant des semaines et j’ai cru qu’il fallait annoncer notre initiative a un moment symbolique, genre en debut de semaine plutot qu’un week-end, au debut d’annee plutot qu’au milieu du mois de decembre.

Suivez-moi sur Instagram et Facebook

Resultat? Quelqu’un avec qui je discutais dans Instagram depuis un moment a eu (presque) la meme initiative que moi mais en a parle avant moi sur les reseaux sociaux et m’a fait passer, dans la foulee et avec un manque de classe absolu, pour une recopieuse. Je lui avais pourtant dit immediatement que je travaillais sur cette idee, moi aussi, voili  des semaines, pour eviter bien malentendu.

Petite parenthese: cet episode m’a rappele votre nouvelle enseignement que je connaissais deja mais qui possi?de commande bien le sens a ce moment-la: les gens (tel des choses d’ailleurs) ont l’importance qu’on un donne.

La aussi « mesaventure » m’est arrive plus recemment, dans 1 projet de podcast que je nourrissais depuis des mois sans avoir eu le temps de m’y consacrer. Entre 1 temps plein, un enfant et une pandemie, on fait ce qu’on pourra… Je digere bien En outre je vous en reparle. Peut-etre.

J’ai du reste compris 2 choses.

Vous devez arreter d’attendre

J’ai compris qu’a trop attendre le bon moment ou a trop patienter juste « de degoter moyen » sans rien faire de concret concernant s’en liberer, nos idees n’avaient pas peut-etre pas toujours l’occasion de briller comme elles le devraient.

J’ai surtout compris ca cet ete grace a Taylor Swift, que j’aimais deja nombre avant mais que j’adore vraiment depuis. Elle a sorti l’album Foklore (une merveille). Sans tambour ni trompette. Elle a annonce l’info certains heures avant sa propre sortie, i  propos des reseaux sociaux, sans teasing interminable, sans campagne d’affichage dans toutes les belles villes (a quoi bon de toute maniere, tout un chacun ou presque, etait confine). L’album a battu tous les records de commercialisation.

Elle avait ecrit sur les reseaux sociaux en annoncant la nouvelle: « Avant votre annee, j’aurais probablement trop reflechi au moment bon pour sortir cette musique. Mais l’epoque que nous vivons me rappelle tout moyen que rien n’est certain. Mon instinct me dit que si vous faites quelque chose que vous aimez, vous devriez seulement le proposer au monde. »

J’ai trouve ca d’une simplicite tellement important. Et d’une pertinence folle.

Il va falloir arreter de croire qu’on a besoin d’avoir l’idee du siecle

J’en ai tire votre nouvelle enseignement: il faut aussi arreter de croire qu’on devra avoir une idee originale, que personne n’a jamais exploitee avant, Afin de se lancer. Le monde est grand et quelqu’un, surement, ailleurs, a deja envisage et meme enfile en oeuvre le concept que vous esperez novateur.

Cela rendra la idee exceptionnelle et convaincante, c’est que vous etes cache derriere, que vous la porterez a bout de bras, que vous y croirez comme pas, que vous y mettrez du coeur, de l’entrain, interface afroromance de l’enthousiasme, que vous y insufflerez une joie. C’est ce personnalite qui fera de votre projet quelque chose auquel les mecs adhereront.

Il convient y aller si on reste pret nullement quand tout est bon

Alors voila, c’est exactement ce que je vous veut une telle annee: d’aller jusqu’au bout de vos idees, de concretiser les projets qui vous animent depuis plusieurs semaines, plusieurs mois ou diverses annees.

Ca ne veut jamais dire qu’on doit se precipiter. Qu’on doit nullement se jeter dans l’arene sans reflexion en amont ou sans avoir imagine, prepare nos choses. Se lancer n’est nullement incompatible avec la slow life dont nombre ont compris l’importance votre annee, voili  qu’on a tous ete contraint de s’y plier. On va pouvoir prendre le temps de se recentrer, de ralentir, de reculer… concernant plus sauter. Mais a un moment, on doit sauter. Il va falloir sauter si on sent qu’on est pret, aussi si tout n’est pas bon.

Et ca coi»te pour tous les domaines d’la vie. Cela n’y aura jamais de « bon moment » concernant rompre, afin d’effectuer un bebe, Afin de changer de taf, de vocation, de rythme, de vie, pour faire un deuxieme enfant, Afin de prendre un conge parental, Afin de demenager, pour s’expatrier, pour penser a soi. Et c’est d’autant plus vrai depuis que le mot aujourd’hui rime avec pandemie.

Donc moi, cette annee, je vais y aller a fond. Je vais arreter d’attendre, je vais arreter d’hesiter et je vais arreter reflechir a toutes les heures de faire mes publications, aux dates auxquelles je crois qu’il reste beaucoup d’annoncer les pensees, a votre que j’ai le droit de dire concernant ne froisser personne. Dans l’ensemble des domaines de ma vie, je dis stop a la strategie et oui a la spontaneite parce que c’est elle qui met de la joie dans les vies. Et on en bien trop manque en 2020…

Sea You Sunday

Recois chaque dimanche un petit mail ma part avec des textes exclusifs, les backstages ma vie de maman et d’expatriee et un recap’ de toute l’actualite Sea You Son. J’me rejouis d’echanger avec toi plus personnellement. A dimanche!